La fausseté des théories nazies.

Pendant la guerre, les médecins nazis menèrent des expériences médicales afin d’identifier la preuve physique de la

 supériorité aryenne et l’infériorité non-aryenne. Malgré le grand nombre de prisonniers juifs victimes de ces expériences,

les nazis ne purent jamais fonder leurs théories de différences raciales biologiques.

Des expériences médicales ont été menées sur des prisonniers juifs et tsiganes afin de confirmer l’idéologie raciste nazie.

Les plus cruelles furent celles que Josef  Mengele mena à auschwitz sur des jumeaux. ce même Mengele et Werner fischer

à Sachsenhausen, dirigèrent des expériences serologiques sur des tsiganes, en vue de determiner comment les différentes

races résistaient aux maladies contagieuses. Les recherches menées sur des squelettes et des tissus par August Hirt à

l’Université de Strasbourg visaient elles à établir « l’infériorité raciale des juifs » et une classification des groupes humains.

Sans aucun résultats.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :